La cryotherapie en kinesitherapie

Depuis toujours, nous avons eu recours à la cryothérapie dans les traitements de traumatologie. Actuellement, les connaissances physiologiques nous permettent de mieux en comprendre les effets et de définir les champs et modalités d'application.

Certaines études ont montré que pour être réellement efficace, le froid devrait provoquer un choc thermique entrainement un abaissement brutal et rapide de la température cutanée.

Les kinésithérapeutes, tout comme de nombreux autres spécialistes médicaux, utilisent régulièrement la cryothérapie.

Effets physiologiques

Ce choc thermique entraine  trois effets physiologiques majeurs :

  • Effet analgésique
  • Effet anti-inflammatoire
  • Effet neurologique

Champs d'application
de la cryothérapie

1/ Rhumatologie

> Phase aigue :
  • Sciatique
  • Lumbago
  • Torticoli
  • PCE et l'ensemble des pathologies de l'épaule
> Chronique phase poussée :
  • Douleurs arthrosiques
  • Genoux
  • Hanches
  • Épaules
  • Rhizarthroses
  • Hallux valgus
> Rhumatologie abarticulaire :
  • Tendinites
  • Ténosynovites
  • Bursites
  • Périostites
> Phase chaude :
  • Algoneurodystrophie

2/ Traumatologie et médecine du sport

- L'évacuation de l'œdème et de l'hématome permet d'accélérer le processus de cicatrisation dans l'entorse, le claquage ou la déchirure musculaire
- La douleur résiduelle d'entorse ou de la « béquille » sera diminuée
- Bons résultats dans le traitement des périostites.

3/ Pathologie vasculaire

- Ce domaine d'application comprend tous les traitements liés aux retours veineux, les suites chirurgicales de stripping, les jambes lourdes, les oedèmes...

4/ Chirurgie

- Dans ce cas, la cryothérapie visera à traiter et même parfois à prévenir la douleur, l'inflammation réactionnelle, l'œdème et l'hématome.

Les contre-indications
de la cryothérapie

Dans certains cas relativement rares, la cryothérapie ne peut pas être appliquée :

  • Les cas d'allergies au froid
  • Les personnes touchées par le syndrome de Raynaud
  • Les cas de trouble de la sensibilité cutanée
  • Les personnes touchées par la cryoglobulinémie
  • Les cas de diabètes sévères et anciens.

Le froid electronique stabilise en kinesitherapie

Philippe Delmares, kinésithérapeute à Bordeaux, a rendu compte de son expérience dans l'utilisation du procédé du froid électronique stabilisé en kinésithérapie. Il a en effet expérimenté l'appareil CRYO, depuis plusieurs mois. Il a ainsi utilisé l'appareil lors de ses traitements médicaux quotidiens. Comme nous le savons, cet appareil est composé, entre autre, d'une sonde qui délivre un froid sec et naturel dont la température peut descendre jusqu'à -5°C. Ce froid agit par conduction sur les zones « refroidies ».

L'utilisation de l'appareil
de cryothérapie

L'utilisation du froid en kinésithérapie nécessite l'action du choc thermique sur la région concernée. Lors des différents traitements, l'appareil est donc toujours utilisé avec un froid délivré à -5°C afin de provoquer celui-ci, la sonde est apposée sur la région à traiter à la température de -5°C environ afin de créer ce choc thermique. Elle est ensuite maintenue en général pendant une minute sur la zone traitée. Mais ce temps de maintien reste déterminé par le patient lui-même dès lors qu'il pourrait percevoir une sensation de gêne voire de brûlure.

Elle peut aussi être utilisée en balayage, en la faisant glisser lentement sur des zones plus larges. (Les cuisses par exemple).

La fréquence des séances se fait bien sûr selon les disponibilités du patient et du thérapeute.
Les indications pour l'utilisation du froid électronique stabilisé sont nombreuses. Il est très difficile de toutes les définir car en effet la cryothérapie peut s'appliquer dans de nombreux traitements concernant les domaines cités auparavant.

Les avantages du procédé pour le
kinésithérapeute

1/ Les effets physiologiques de l'utilisation de la sonde CRYO

Le froid électronique stabilisé apporte toutes les vertus déjà reconnues de la cryothérapie. Les régions refroidies par la sonde CRYO vont-elles-mêmes propager le froid aux zones voisines et ainsi de suite. L'avantage majeur de ce procédé est donc la pénétration en profondeur du froid dans les tissus sous-cutanés grâce à une conduction cutanée et osseuse. Il semblerait que plus l'application du froid est longue et plus la pénétration de celui-ci en profondeur est grande. L'effet analgésique du froid est donc réel et on peut même avancer que le froid électronique stabilisé est un véritable anesthésiant permettant une sédation immédiate de certaines douleurs.

2/ Les avantages de l'utilisation de la sonde en général dans les différents traitements

  • Le praticien décide lui-même de l'utilisation ou non du froid électronique stabilisé dans ses différents traitements, les effets pouvant s'appliquer dans de nombreux cas
  • Le procédé apporte, par rapport aux autres méthodes de cryothérapie, un avantage non négligeable : on peut en effet utiliser la sonde CRYO en balayage (en la faisant glisser sur de larges zones) tout en gardant l'avantage de la pénétration en profondeur du froid
  • Il est aussi possible de traiter des zones plus sensibles grâce à la descente progressive en température
  • Il est quasiment impossible de se brûler lorsqu'on applique la sonde sur une peau propre
  • Le praticien peut aussi régler la température en fonction de la sensibilité de son patient

3/ Les avantages pratiques de l'utilisation de la sonde cryo

  • Un appareil peu encombrant et léger, facile à déplacer et à manier
  • Un appareil pratique et simple d'utilisation, ne nécessitant pas d'entretien majeur
  • Un coût d'achat accessible et très rentable (pas de consommables à racheter)
  • Une sécurité garantie : la température minimum de -5°C évite les risques de brûlures

4/ Les avantages du point de vue des clients

Les patients ont la plupart du temps apprécié le produit lors de leurs soins. Dans un premier temps pour ses effets réels sur la douleur et les traumatismes. Ils redemandent très souvent à le réutiliser. (Seules les personnes sensibles au froid ont pu émettre des réserves quant à son application lors des soins).

Bilan sur l'utilisation du froid
électronique stabilisé en kinésithérapie

Le froid électronique stabilisé est un procédé qui peut s'appliquer dans tous les cas où le froid à basse température est déjà préconisé. De plus, il apporte de réels avantages par rapport à toutes les autres méthodes utilisées. Son lancement sur marché de la cryothérapie en kinésithérapie est donc recommandé.